Amour, acceptation, pardon

Première partie : l’acceptation

“Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l’est à sa façon.”

Léon Tolstoï

Anna Karénine

Oui, ok, mais en quoi les familles heureuses se ressemblent ? En trois mots : amour, acceptation, pardon. Pour soi et pour les autres. Avec comme corollaire l’appréciation.

Le sujet est vaste et je vais commencer par l’acceptation.

D’abord c’est quoi l’acceptation ? L’erreur qu’on fait souvent est de confondre acceptation avec approbation. Accepter c’est être conscient de ce qui est.

Encore une blague pourrie : quelle est la différence entre un fou et un névrosé ? Tu leur demandes combien font 2+2.

Le fou répondra : 5. Le névrosé dira « 4, mais qu’est-ce que ça m’énerve ! ».

Alors, est-ce que vous acceptez que 2+2+4 et vous passez à autre chose, est-ce que vous prétendez que ça fait 5 ou est-ce vous vous énervez parce que vous savez que ça fait 4 mais « il faudrait » que ça fasse 5 ?

Cela semble simple et évident dit comme ça, mais l’acceptation s’applique à un nombre incalculable de situations. Une astuce que j’ai trouvée dans un livre écrit par un psychologue français (j’ai oublié son nom 😦 ) est de remplacer systématiquement dans nos pensées « il faut » par « je préférerais ».

Voici un exemple : ma mère croit qu’elle sait mieux que moi (insérez ici les phrases qui s’appliquent 🙂 ). Je pourrais me dire « il faut qu’elle me fasse confiance » mais cela ne résoudra rien et n’améliorera pas non plus mon état d’esprit.
Si en échange je me dis « je préférerais qu’elle me fasse confiance » j’affirme plusieurs choses : je ne suis pas d’accord avec elle; je me sens frustrée; j’accepte la réalité – elle a une opinion différente de la mienne et elle pourrait ne jamais changer d’avis; je ne dépense plus d’énergie et du temps à ressasser la situation.
Après, je pourrais choisir d’aborder le sujet avec ma mère si je crois que je peux vraiment obtenir des résultats. Je pourrais aussi tirer la conclusion que ça ne vaut pas la peine vu les cent dernières discussions sur le même sujet. Je pourrais penser qu’elle est bien intentionnée mais imparfaite, qu’elle croit sincèrement ce qu’elle dit mais qu’elle se trompe quand même. Que des fois la bonne entente et l’harmonie sont plus précieuses que de vaincre dans un débat.
A la fin la question de base est : est-ce que je veux continuer ma relation avec ma mère sachant qu’elle est imparfaite, qu’elle continuera à faire des erreurs ? Si oui, quels efforts et compromis suis-je capable de faire afin de nous offrir à toutes les deux une relation de la meilleure qualité possible ?

S’accepter

Ooo, vaste sujet. Que celle qui ne se concentre pas sur les 3% qu’elle n’accepte pas chez elle lève la main. J’attends… j’attends… j’arrête. Et encore, 3% c’est très optimiste.
Je vais commencer par une question simple : qu’est-ce vous acceptez chez vous ? Je vous arrête tout de suite pour vous demander si vous avez compris la consigne : acceptez pas approuvez. Dans l’idéal vous acceptez tout ce que vous ne pouvez pas changer chez vous (origines, couleur de peau, taille, conformation, âge) mais aussi tout ce qui est en votre pouvoir de changer (exemple au hasard : style vestimentaire 😉 ).
Exemple simple : je n’aime pas trop mais j’accepte le fait que je n’ai pas beaucoup de force dans les bras. Je peux choisir de faire des exercices pour renforcer mes bras ou je peux accepter que je suis trop paresseuse pour m’y mettre 🙂

Bon, on s’est bien amusés, mais est-ce que c’est plus clair ce que l’acceptation est et ce qu’elle n’est pas ?

Un avis sur “Amour, acceptation, pardon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :