Mon enfant, tu as le droit…

Quand ma fille avait six mois je lui ai fait prendre un bain, puis à la fin je l’ai sortie comme d’habitude. A ma surprise, elle a protesté vigoureusement. Cela m’a fait réfléchir et j’ai eu quelques révélations : elle avait une personnalité, une volonté propre, des préférences et, finalement, des droits ! Par exemple le droit de savoir à l’avance que je la sortirais du bain. Pour la suite j’ai pris soin de lui dire avec quelques minutes d’avance que l’activité courante (bain, jeux, TV) s’arrêterait, pour qu’elle puisse se préparer.

Est-ce que six mois vous semblent un age trop jeune pour penser aux droits de vos enfants ? Moi aussi je le croyais, avant que ma fille m’apprenne que je ne sais pas tout mieux que mes enfants.

J’ai fait une liste de ces droits auxquels on ne pense pas toujours et je l’ai répétée à mes enfants jusqu’à ce qu’ils en aient marre 🙂 . Les voici :

  • tu as le droit d’avoir tes propres opinions, préférences, désirs, rêves même s’ils sont différents des miens
  • tu as le droit d’être mécontent ou fâché avec moi et de me le dire (mais avec du respect)
  • tu as le droit de dire et de faire des choses qui me dérangent, avec lesquelles je ne suis pas d’accord, dans certaines limites (ne pas enfreindre la loi, ne pas faire du mal aux autres, ne pas se faire du mal, ne pas se mettre en danger et ne pas mettre en danger les autres)
  • tu as le droit d’être imparfait, d’avoir des défauts (cela ne m’empêche pas de t’en parler et de te demander de t’améliorer)
  • tu as le droit d’avoir une vie privée, de garder des aspects de ta vie pour toi, de ne pas m’en parler (avec les mêmes limites)
  • tu as le droit de demander et d’avoir mon soutien pour poursuivre tes rêves et ta voie

Mes enfants ne sont pas mes clones, ni mes extensions, ni mes possessions. Ils sont des êtres humains (de plus en plus) autonomes. Je veux ce qu’il y a de mieux pour eux mais je ne suis pas sûre de savoir ce que c’est. Le meilleur moyen de l’apprendre est de passer du temps avec eux et de leur poser des questions pour mieux les connaître. De répondre aussi à leurs questions avec le plus d’honnêteté possible, du respect, de la bienveillance et du courage. Ce sont encore et toujours les règles de base de toute relation viable.

Si je vais plus loin j’arrive aux bases qui sont l’amour, l’acceptation et le pardon.

Et vous, quel genre de relation avez-vous avec vos enfants ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :