Il ne m’aide pas assez…

Je suis divorcée depuis plusieurs années mais il m’arrive encore de penser dans ces termes : « il ne m’aidait pas assez ».

Ensuite je me reprends et je reformule : « il ne faisait pas sa part/il n’assumait pas ses responsabilités ».

Pourquoi la première formulation ne me convient pas ? Mais parce qu’elle me rappelle un mode de penser qui m’a fait beaucoup de mal et dont je ressens encore les vestiges.

Quand je croyais que mon partenaire de couple « devait m’aider », je pensais en même temps plus ou moins consciemment :

  • je sais / je peux plus ou mieux que lui
  • de ce fait je lui suis supérieure. Il n’est pas mon égal mais juste mon aide
  • Même s’il « m’aidait assez » il ne ferait jamais la moitié des tâches où il est censé « aider », sinon ce serait moi qui l’aidait et pas l’inverse

Est-ce que vous commencez à percevoir le tas de problèmes qui en découlait ?

De un, je passais beaucoup de temps à juger ce qu’il faisait, moins et moins bien que moi bien-sûr, et à me demander comment mieux lui expliquer quoi faire, quand et comment. Je vous entends, vous savez, « chiante, perfectionniste, à côté de la plaque ». Oui, maintenant je le sais. J’aurais apprécié quelques conseils quand il restait encore quelque chose à sauver.

De deux, j’étais souvent mécontente et malheureuse. Je ne m’exprimais pas sur le moment (vous vous rappelez, je croyais encore que c’était ma responsabilité de mieux m’exprimer), pour, à la fin, exploser et empirer la situation. Empirer = il faisait encore moins que d’habitude et en plus il m’evitait pendant des jours.

J’ai appris plus tard l’existence des médiateurs. En présence d’une médiatrice j’ai enfin pu exprimer et faire entendre mon mal-être. Dommage, c’était trop tard pour mon couple.

Enfin, encore plus tard j’ai reussi à définir plus clairement ce que j’attends d’une relation (communication, respect, bienveillance, honnêteté), règles de base qui, si elles ne sont pas respectées, font que tout s’effondre comme un château de cartes.

Si vous avez des problèmes dans votre couple, je vous conseille vivement de chercher un médiateur, d’y aller à deux et d’utiliser ce cadre pour améliorer votre vie de couple.

Si votre partenaire accepte, je vous félicite tous les deux pour votre courage. S’il refuse, ce n’est pas bon signe pour son implication dans le couple.

J’espère que l’évocation de ces mauvais souvenirs et la leçon que j’ai apprise vous aidera à mieux vivre votre vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :